Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2017

Ami(e)s de ce blog

bonjour ! Pour reprendre le leitmotiv d'une célèbre émission radiophonique devenue maintenant intemporelle. Le soleil brille sur Septentrion et ça met de bonne humeur.

Le logo de mon futur label d'édition a pris forme. Bien sûr, je ne puis encore le dévoiler, mais il est évident qu'il s'agit d'un chat... Et pour cause, chat et polar font bon ménage.

Mais mon actualité pour l''instant, c'est un roman inscrit dans les années 60, au temps des "blousons noirs", ces bandes de jeunes qui jouaient "l'équipée sauvage" à leur manière.

Le roman a dépassé ses 250 000 signes, autant dire qu'il est en bonne voie...

Et pour l'illustrer, voici un morceau "Nous les blousons noirs", par un artiste que l'on ne voit pas beaucoup. Mais ce ne sera pas le premier à ne pas faire partie des enfants gâtés du système... On en compte déjà un paquet. Il en est d'ailleurs de même de beaucoup d'auteurs, de polars ou autres, renommé ne rimant pas forcément et toujours avec qualité.

17/05/2017

Forcément inspirant

18556813_1536317856399222_3281041684513367158_o.jpg

http://www.epopees.fictives.fr/#/443-dans-les-villes-du-f...

 

Cet appel à textes ne peut que m'intéresser. En effet, en 2004, j'avais commencé à écrire un roman de SF où il était question d'une ville. Or, un jour, je lis dans un hebdo, une chronique sur le dernier roman d'un auteur très connu. Il se trouvait qu'il s'agissait d'un roman de SF et au fur et à mesure que je parcourais l'article, j'ai dû me rendre à l'évidence que le roman en question, ressemblait fortement à celui que j'étais en train d'écrire. Cela allait jusqu'à l'emploi de néologismes que l'on est souvent amené à créer dans les récits d'anticipation. J'ai donc laissé là mon manuscrit en cours, mais j'ai continué d'y penser et de voir comment je pourrais traiter le sujet initial différemment, en tout cas, ne ressemblant pas au  roman de l'auteur très connu. Je pense y être arrivé et cet appel à textes tombe donc à pic pour reprendre un vieux projet que je n'ai jamais enterré.

14/05/2017

À Dunkerque

Hier j'étais dans la cité de Jean Bart.

P1010007.JPG

P1010008.JPG

Pour présenter mes romans.

P1010005.JPG

Mon futur label

Où il sera question d'un chat...

P1010004.JPG

09/05/2017

Avis !!!

10659387_897949386894670_4996631545698343271_n.jpg

12472737_851715428307246_1994692174280798466_n.jpg

17973648_1446970798659190_7498045334913766422_o.jpg

Ami(e)s de ce blog, help !!! Cette photo a été prise il y a environ un an au salon du polar Les Mines Noires. Tout allait pour le mieux. On fêtait la naissance d'Aconitum avec notamment la sortie de mon roman "Insoumis", et sa grande sœur Fleur Suvage se portait bien. Hélas, depuis, et très rapidement, les nuages sont apparus et les deux maisons d'édition sont menacées de disparition sauf, si le premier palier d'appel à dons est au moins atteint. Des actions ont été menées depuis le début de la souscription et tout devrait s'arranger si... tout dépend du premier palier. Le principe  de l'appel à dons est simple : où les 16 000 euros sont atteints et tombent dans la trésorerie de Fleur Sauvage/Aconitum, où ils ne sont pas atteints et rien ne tombe : nada, nothing, 0 euro. Et là, tout deviendra très (plus) compliqué.

Alors, pour sauver un éditeur qui en veut et le mérite, c'est ici :

https://fr.ulule.com/sauver-les-editions-fleur-sauvage/

07/05/2017

News du début mai

J'ai repris la route hier. Signatures au Furet du Nord de Cambrai. Période transitoire entre le sauvetage de deux éditeurs et l'attente du retour de soumissions de manuscrits. Et,  il est vrai, l'écriture d'un nouveau roman. retour vers les années 60, le temps des blousons noirs en milieu rural. Eh oui, il y a eu de ces bandes de jeunes qui chevauchaient leurs mobylettes italiennes 49,9 cm3 dans nos belles campagnes. J'ai trouvé que c'était intéressant d'en parler. Il ne s'agit pas d'un polar, mais d'un roman mêlant pas mal de vécu à la fiction avec, comme souvent, de la musique. Les années 60 en France, surtout le début de la décennie, c'était le rock sur fond de guerre d'Algérie. Voilà les news, et toujours en ligne de mire, la création de mon label.

 

À bientôt.