Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2017

Le projet avance

J'ai rencontré l'ami Gilles  Guillon lundi pour discuter de mon projet relatif à  la création de mon label d'autoédition. Cela fait un moment que l'on bosse ensemble, au sein des Polars en Nord puis de Pôle Nord éditions, et de par ses expériences, il pouvait me prodiguer moult conseils. Nous avons tout abord vu, les aspects juridiques, financiers, bancaires... Je vais opter pour la micro entreprise et orienter le projet dans ce sens. Nous avons également vu tous les aspects spécifiques au livre : comment se répertorier, obtenir un numéro ISBN, démarcher les libraires, les sites de vente.

Je vais faire faire la couverture et la mise en page par un professionnel, car pas question de rater le démarrage. Question look, je fais le choix des nostalgiques, notamment de la collection Le Masque. Toutes mes couvertures seront semblables, mais auront leur empreinte, leur marque de fabrique, avec un logo bien caractéristique. Ne changeront que les titres, et je soignerai tout particulièrement la 4ème de couverture, avec quelques lignes d'extrait et, un résumé percutant.

Le premier titre publié, en 2018, peut-être avant, sera mon polar herboriste. Eh oui, encore lui. Il devait sortir chez Aconitum, puis chez Fleur Sauvage, en ce mois d'avril, mais comme vous le savez, ces deux maisons connaissent de sérieux problèmes, d'où l'appel à dons toujours valable.

Il faut dire que ce polar herboriste est totalement en phase avec ce que je veux faire sous mon propre label : des polars psychologiques, d'ambiance, d'atmosphère, mettant en scène des gens du quotidien pour qui tout bascule un jour, qui sont pris dans un engrenage. Je veux faire des romans de suspense, à mille lieues des pavés réglementaires, des romans outranciers, glauques, racontant bien souvent une énième histoire de tueur en série.

Je me veux l'héritier de Georges J. Arnaud, Fred Kassak, Louis C. Thomas, Michel Lebrun, William Irish...

Je veux me faire plaisir et faire plaisir à tous ceux qui, comme moi, gouttent assez peu ce qui est considéré ou que l'on doit considérer au top actuellement.

Dans l'une de ses chroniques, l'Oncle Paul, alias Paul Maugendre, disait à propos d'un auteur de polar : "Il gagnerait à être plus connu, c'est un honnête artisan..."

Cela  a résonné en moi. Car je me considère  également comme un honnête artisan, entre autres, du polar. Et je souhaite le devenir plus encore  avec mon propre label.

 

 

Écrire un commentaire