Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2020

Bon voyage Yoko...

yokolangue.jpg

En mars 2017, j'avais écrit un texte "Mort d'un chat", à propos du décès de mon chat Tigret emporté par le cancer.

Hier c'est Yoko qui est parti, du moins que l'on a été contraint de faire partir. Il y avait eu une première alerte il y a 15 jours. On avait cru, et le véto nous avait confortés, à une poussée d'arthrose. Une piqûre antiinflammatoire et des complément alimentaires, et Yoko était petit à petit reparti. Bon, il chassait encore des fois des pattes arrières, il tenait sa tête un peu inclinée... mais l'arthrose peut entraîner des raideurs de partout... Alors, on espérait encore.

Puis hier vers 12 h 30 ou un peu plus, grosse crise. Deux attaques successives... Je passe sur les détails. Retour chez le véto, et là, la sentence tombe : problème neurologique grave. Perte de la vue, de la motricité, miaulements de douleur ou de détresse. Souffrances !

Voilà, il fallait soulager Yoko. Il repose près du patio qu'il a tant de fois traversé, près de la maison où il est né et où il a vécu heureux durant 16 ans, 3 mois et 4 jours.

Des quatre chats nés de la même portée le 8 juillet 2004, il ne nous reste plus que Noria, dite Nono, la seule fille, celle que j'appelle désormais la vétérane.

Yoko nous a apporté énormément de bonheur durant toutes ces années. Je possède une vidéo de lui, mais c'est trop tôt pour la regarder.

Bon voyage Yoko, et merci, mille fois merci, d'avoir débarqué chez nous une nuit de juillet.

 

Écrire un commentaire