Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2021

Actualité

Le romancier Jacques Lanzmann, par l'intermédiaire de Jacques Dutronc, a véhiculé des idées on ne peut plus justes qui collent parfaitement à l'actualité. Il en va ainsi de "L'opportuniste" sorti à l'automne 1968, et qui anticipe très justement le devenir de la plupart des acteurs du mouvement de Mai 68.

Il en va de même de 2 autres textes, "Les gens sont fous, les temps sont flous" et "On nous cache tout, on ne sait rien " qui sont tout à fait en phase avec ce que l'on vit et endure depuis presque un an. Tout semble tourner à l'envers dans un monde sans perspective, gavés que nous sommes d'informations toujours plus nombreuse et contradictoires les unes que les autres qui, dans un réflexe salutaire et même sanitaire, doit nous amener à boycotter au maximum les médias, puisqu'au final on n'est plus capable de discerner le vrai du faux, le réel du fictif.

Écrire un commentaire