Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2017

À la dérive

Un excellent téléfilm hier soir sur France 3. Ne croyez pas que ce blog va se transformer en chronique télévisuelle. Non, mais il est vrai que mes aventures chirurgicales de la semaine dernière me placent en mode convalescence, et que je me laisse un peu aller à devenir un spectateur plutôt qu'un acteur de la fiction. Mais cela ne durera pas. Quoi qu'il en soit, une bonne surprise de la part d'une chaîne qui s'est hélas spécialisée dans le polar flicard franchouillard, avec le flic ou la fliquette qui élève ses ados en pleine crise de puberté, etc... etc...

Là, avec "À la dérive", on est avec les vrais gens, des civils. Point d'ambiance de commissariat ou très peu et à bon escient. Par contre on va au cœur des problématiques bien réelles et actuelles, les fermetures d'entreprises, le chômage et la récupération par l'extrême-droite.

Après avoir vu ce téléfilm, j'ose formuler le vœu que la boîte de production qui bosse avec France3, et à qui j'ai envoyé un exemplaire de mon roman "Boulogne Stress", traitant du harcèlement dans les entreprises, en tire quelque chose. Toute modestie gardée, cela pourrait donner lieu à un téléfilm de la qualité de celui d'hier soir, et remplacerait avantageusement les Magellan casse bombons ou les Arditi en père pinard et pénible, ou encore le capitaine Marleau qui parle inévitablement comme cha, pour vendre l'image formatée et attendue du Nord-Pas-de-Calais.

 

À regarder :

http://www.programme-tv.net/news/tv/112769-a-la-derive-fr...

Écrire un commentaire