Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2021

Let it snow

15/01/2021

L'avenue Van Pelt

image(1).jpg

L'avenue Van Pelt à Lens. En décembre 1919, j'ai écrit ce texte à propos de cette artère qui joue un rôle important dans mon dernier roman "Nuits grises" sorti en novembre 2019 et qui a eu sa carrière quelque peu malmenée suite aux misères que nous connaissons depuis bientôt un an.

Je remets ce texte en ligne :

https://www.occasionspartagees.com/occasions-de-lire/le-regard-de-l-%C3%A9crivain/

 

Et pour celles et ceux qui seraient tentés par le roman :

Nuits Grises première.jpg

Nuits Grises quatrième.jpg

Il y a toujours  moyen de se le procurer en le commandant chez votre libraire préféré ou directement en suivant le lien :

 

commandechatmoirc3a9-1.pdf

Uchronie

popu.jpg

L'uchronie, une branche de la SF que j'affectionne tout particulièrement. On part d'un point de divergence et on imagine un autre déroulement de l'Histoire.

En ces temps incertains où nous sommes toujours bloqués question salons du livre ou dédicaces en librairie, je me laisse aller à participer à quelques appels à textes, la nouvelle, bien que n'étant pas très prisée dans l'Hexagone  et ses espaces ultramarins, me convient parfaitement. J'ai donc répondu à un appel à textes de la revue Galaxies  sur le thème de l'uchronie. Et comme lorsqu'on aime on ne compte pas, je me suis procuré un récit de 1984, "La République populaire de France" de Maurice Gordring. L'auteur imagine la France basculant dans le communisme en 1949, avec à sa tête, Maurice Thorez. Ouvrage que je recommande tout particulièrement !

06/01/2021

Jean Benoît

En 2014 a été publié mon roman "Le ruisseau rouge", un roman historique basé sur la bataille de la Lys, et donc la guerre 14/18. Une fois on m'a demandé ce que m'avait évoqué avant tout l'écriture de ce roman. J'ai répondu que c'était un grand trouble à la pensée que dans l'enfer de cette guerre, avait été plongés des hommes, pour la plupart jeunes, qui menaient une vie sans doute paisible. On les avait arrachés à leur quotidien, à leurs proches, pour les mener à risquer leur vie pour une cause qui n'était pas forcément la leur, mais celle des marchands de canons, du monde de la finance et des politiques aux idéaux flirtant avec la mégalomanie.

C'est ce que j'exprime dans cette chanson "Jean Benoît". Jean Benoît a eu 20 ans en juin 14, il s'est marié le mois suivant puis a été appelé pour partir dans les tranchées.

Le paysage qui illustre cette chanson parle à lui seul. La tranquillité, la sérénité, troublés par le fracas des intérêts supérieurs.

 

04/01/2021

Mistery

P1010003.JPG

01/01/2021

Vive 2021 !

P1010001.JPG

Que la lumière de 2021 perce les ténèbres de 2020 !

 

Meilleurs vœux à toutes et à tous !