Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2014

Rockin' Vincent

vincet.jpg

Dans le cadre de l'opération "pochette surprise", 14 pochettes et 14 nouvelles pour un été, voici mon texte "Rockin' Vincent", en hommage à Vince Taylor, personnage mythique du rock'n'roll !


http://www.oyoboo.com/pochette-surprise-n5-rockin-vincent...

Et en musique :

28/12/2013

Texte du passé, nostalgie d'une époque


L'ouvreuse - Patrick S. VAST

14/10/2013

À table !


Une odeur de dinde - Patrick S. VAST

20/05/2013

"Albert et les geishas" (suite)

geisha-filles_~k0090600.jpg

Ma courte nouvelle "Albert et les geishas" est en ligne sur :

 http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/albert-et...

Je vous invite à la lire mais aussi à voter et faire voter pour elle dans le cadre du prix de la short littérature ! 

11/05/2013

Nostalgia ou ode au temps qui passe

salonjeanpierre.jpg

"Salon Jean-Pierre", à céder, fermé définitivement pour cause de retraite. Ce salon, je suis passé devant durant plus de quinze ans. Salon Juniors/Messieurs. Autre temps, autres mœurs, quand les salons de coiffure n'étaient pas mixtes. Une époque presque antédiluvienne et pourtant qui existe encore, ou du moins qui existait encore, au détour d'un salon fermé à tout jamais et qui donnera sûrement suite à une banque, une agence immobilière, une boutique de fringues standardisées. Je suis passé durant plus de quinze ans devant ce salon, j'ai vu d'un coup d'œil, vieillir progressivement le coiffeur. J'ai vu ses cheveux devenir gris, puis blancs. Je m'aperçois que je n'y suis jamais entré dans ce salon. Trop tard, oui trop tard. C'est peut-être cela la nostalgie : réaliser que l'on n'a pas poussé la porte d'un salon de coiffure, et cette négligence donne toute la mesure du temps... qui passe et ne revient pas ou plus.

 

Dans le même ordre d'idées, voici un texte qui (surtout pas de fausse modestie) me plaît assez bien, au sujet d'une ouvreuse de cinéma. Personnage également du passé, d'un temps révolu. Là, j'ai poussé la porte. Je puis donc en parler et vous en raconter l'histoire, ci-dessous :

ouvreuse.pdf

  

14/02/2013

En passant

4504_v270mt_19m_165x119_fr.png

Une petite nouvelle que je pense inédite sur ce blog :

andrew.wps.pdf

Bonne lecture !